Généralités sur la procédure de correction

La correction des copies s’effectue en ligne à l’adresse https://correction.concours-centrale-supelec.fr/ à l’aide du logiciel Viatique de la société Exatech. L’accès à cette plateforme est détaillé dans la page Connexion à Viatique. Cette page explique également comment modifier son mot de passe.

Viatique propose une aide complète (icône Aide en haut de l’écran) et un module d’autoformation accessible en cliquant sur le bonhomme e-Formation sur la page d’accueil. Il est conseillé aux nouveaux correcteurs de consacrer un peu de temps à ce module pour prendre en main le logiciel. Dans la fenêtre orange, des vidéos expliquent pas à pas comment corriger avec Viatique. Dans cette même fenêtre, vous pouvez appuyer sur « Activer l’autoformation » pour faire apparaitre un lot de copies factices permettant de tester les fonctionnalités du logiciel. Il suffit de revenir dans cette fenêtre pour « Désactiver l’autoformation ». De plus, le guide du correcteur résumant les différentes étapes de la correction ainsi que la liste des raccourcis clavier sont disponibles au téléchargement.

Les anciens correcteurs consulteront avec profit le document évolution de Viatique qui liste les fonctions du logiciel mises en place depuis la session précédente.

Phase d’entente

Après la fin de chaque épreuve, le service concours charge dans le forum, le sujet et les éléments de correction et initialise le barème. Ces documents sont accessibles dans le forum et via l’outil « trombone » en mode correction. Les sujets sont également publiés sur le site du concours. En revanche, les éléments de correction et le barème ne sont jamais rendus publics. Les personnes qui demandent à accéder à ces informations sont renvoyées à la lecture du rapport annuel.

L’après-midi du lendemain de l’épreuve, le chef de groupe disposera de quelques copies pour mettre en place une phase d’entente. Dans cette phase, une discussion dans le forum donne accès à un petit nombre de copies à corriger avec le barème provisoire. Le chef de groupe a accès aux résultats comparés des correcteurs pour chaque copie test, ce qui lui permet de détecter les éventuels points de barème à clarifier.

Réunion de barème

La participation au jury entraîne ipso facto l’acceptation des règles de fonctionnement qui seront indiquées par le chef de groupe lors de la réunion d’élaboration du barème et de définition des modalités de correction. Il va de soi que cette réunion doit être l’occasion d’un large débat d’idées sur les interprétations possibles des questions posées. Les conclusions arrêtées s’imposent ensuite à tous les correcteurs pour respecter l’égalité de traitement des candidats. Ce débat est mené strictement en interne et la règle de la confidentialité doit lui être appliquée.

Chaque correcteur doit assister à la réunion de barème organisée par son chef de groupe. Il est ensuite chargé d’appliquer le barème suivant les modalités de correction définies lors de cette réunion. Il doit faire appel à son chef de groupe en cas de difficulté rencontrée au cours de la correction. L’outil forum de Viatique permet de faciliter les échanges autour d’une copie en particulier en attachant une copie à un message posté dans le forum.

Lors de la réunion, les correcteurs doivent examiner les diverses solutions possibles pour chaque question et décider des points à attribuer dans chaque cas de figure. Si lors de la correction, un cas non prévu se présente, le correcteur concerné doit en avertir sans délai son chef de groupe qui doit alors prendre contact avec les autres membres de son groupe. Si les cas particuliers se révèlent trop importants, le chef de groupe peut décider d’organiser une nouvelle réunion de barème afin d’être sûr que ces nouveaux éléments de correction seront bien pris en compte de manière identique par tous les correcteurs de son groupe.

Les qualités de présentation ne font pas l’objet de points spécifiques dans le barème. Une bonne lisibilité, un style clair et précis, une orthographe correcte sont demandés à tous les candidats. Les correcteurs doivent attribuer des points de minoration aux copies ne présentant pas ces qualités. Les modalités précises d’attribution seront décidées en réunion de barème pour assurer l’égalité de traitement des candidats. Il importe que le nombre de copies du premier lot ayant subi une minoration soit comparable, quel que soit le correcteur, dans un même groupe.

Méthodes de correction

Chaque lot de copies est réparti entre les correcteurs de manière homogène, chacun recevant un nombre comparable de copies, tirées au sort, en provenance de chaque centre d’écrit. Cependant, le premier lot est constitué uniquement de copies de candidats qui ont composé en région parisienne. Il peut ainsi être d’un niveau notablement différent de celui des deux autres lots.

Une étude statistique permettra de rattraper une éventuelle disparité entre les correcteurs d’un même groupe. Aucune statistique n’est cependant prévue pour vérifier l’absence de dérive de la correction au cours du temps. Il appartient donc à chaque correcteur de s’assurer qu’il corrige ses dernières copies avec les mêmes critères que les premières.

Certains candidats peuvent bénéficier d’aménagement particulier en raison de leur situation de handicap. Vous pouvez ainsi avoir à corriger une ou plusieurs copies de présentation particulière, par exemple rédigées à l’aide d’un ordinateur. Ces copies sont bien entendu à noter en suivant strictement le barème et les consignes de correction établies lors de la réunion de barème.

Bordereau de notes et validation des lots

Le bouton Bordereau permet de transmettre vos notes au service concours. En cliquant sur ce bouton, les notes du lot en cours sont automatiquement transmises au serveur du service concours. Celui-ci compare ces notes avec celles éventuellement déjà reçues, signale celles qui sont nouvelles et celles qui ont changé et demande au correcteur de valider son envoi en saisissant son mot de passe.

Le correcteur peut donc transmettre ses notes à l’issue de chaque séance de correction et n’avoir ainsi à vérifier qu’un nombre limité d’informations. S’il est amené ensuite à modifier les notes de certaines copies, le système signalera automatiquement les notes modifiées. Il est donc fortement recommandé d’utiliser régulièrement ce bouton, même si les notes de certaines copies ne sont pas encore définitives.

Une fois que toutes les copies d’un lot sont corrigées, il convient de valider ce lot. Les dates limites de validation de chaque lot sont indiquées dans le calendrier de correction. Les notes d’un lot validé sont considérées comme définitives et si, exceptionnellement, une rectification de notre était nécessaire, il correcteur ne peut plus les modifier. Si toutefois il était nécessaire de rectifier exceptionnellement une note après la validation du lot considéré, le correcteur doit s’adresser au service concours pour débloquer son lot.

Une fois son lot validé, chaque correcteur doit transmettre une dernière fois le bordereau correspondant en vérifiant que la mention (lot validé) apparait dans le titre de la page de validation.

Vous pouvez utiliser autant de fois que vous le souhaitez le bouton "Bordereau", mais la validation n'est accessible que s'il y a eu des changements depuis le dernier envoi. Pour vérifier qu'un lot est bien finalisé, cliquer sur "Bordereau" et vérifier les points suivants :